Problème universel

Le panier à linge avec des chaussettes simples ou nouées, l’éternelle recherche sous le lit, derrière le garde-robe, dans la machine à laver pour ces autres chaussettes, jeter une chaussette parfaite car l’autre est cassée…. Tout le monde connaît ce problème universel.

Mon fils Tybo a sa solution personnelle depuis des années : il ne porte que deux chaussettes différentes. Intelligent, mais aussi pas optimal parce qu’il n’y a pas de match du tout. Personnellement, je déteste ça. Même si personne ne voit mes chaussettes, je veux que toute ma tenue soit assortie. Et je ne suis pas le seul, n’est-ce pas ?

Je savais que je pouvais trouver une solution à ce problème et en 2013, j’ai décidé d’élaborer ce plan efficacement. A cette époque, je n’avais pas un seul gramme de la connaissance des matières premières, des propriétés du fil, de la complexité de l’entreprise de fabrication de chaussettes. Des années de recherche et un certain nombre de cours de formation sur les fibres et l’esprit d’entreprise m’ont donné beaucoup d’informations.

Concept, durabilité, qualité

Je savais depuis le début que j’apporterais des chaussettes de qualité sur le marché. Mais qu’est-ce que la qualité ?
Pour moi : la « touche » de matière. La force de la fibre. Le facteur d’utilité. En ce qui concerne les chaussettes : je veux des pieds chauds en hiver et pas de pieds en sueur en été. La qualité est chère et souvent fragile. En bref : je veux des chaussettes en laine et elles ne peuvent être utilisées avec aucun programme de lavage en machine.
La qualité va de pair avec le respect. Les deux sont ancrés, directement proportionnels. Sans l’un, l’autre ne peut pas être. Respect de la nature et des personnes qui travaillent à sa réalisation, du début à la fin.

Les chaussettes seraient également durables. C’est devenu une quête complexe. Après beaucoup d’essais et d’erreurs, avec un side-step vers un fil filé à base d’alpaga néerlandais, la décision a été prise de travailler avec un mélange avec un pourcentage élevé de mérinos italien.
Il y a eu une grande manne, et c’était dans le concept lui-même, parce que, indéniablement, de toutes les solutions durables, la meilleure et la plus évidente est celle qui a duré des siècles, et elle se lit comme suit :

« La durabilité commence par ne pas jeter ce qui n’est pas cassé.

Les chaussettes doivent être combinables à l’infini !

iedereen_heeft_een_wasmand_vol_single_sokken-blackwhite

Vous pouvez nous trouver ici

Statiestraat 46
2180 Ekeren
Belgique

ou contactez-nous ici

nadia@zokkn.be
+32 478 367 609